Le mot de la fin

Pour mon dernier billet de blog, je me suis longuement demandé de quoi je voulais parler. Je n’ai pas forcément réagi à beaucoup d’articles, mais j’ai vraiment aimé lire les blogs de tous les autres étudiants, je trouve ça génial de pouvoir discuter de thèmes qui nous tiennent tous à cœur, de débattre, de soulever des problématiques, de critiquer ce qui nous dérange dans la société. Je pense que le partage des connaissances et d’idées est primordial, et c’est pour ça que j’ai adoré suivre ce cours de littératie médiatique, qui apporte de la théorie et permet d’éveiller nos consciences au milieu de tous ces cours pratiques sur le multimédia. Nous avons partagé nos idées sur les problèmes liés aux médias, sur les images qu’ils véhiculent et les pressions qui vont avec, sur la mise en scène de notre quotidien, sur la montée de l’individualisme et du narcissisme au cœur des réseaux sociaux, sur l’appauvrissement de la culture lié à la montée des divertissements, sur le contrôle permanent de notre société, sur le rôle du travail, sur le féminisme, sur la philosophie. Enfin bref, c’était souvent un cours qui nous montrait en quoi notre société actuelle, c’est de la merde et qu’il y a (presque) tout à refaire. Mais il y a énormément de positif dans ce cours aussi, parce que rien que le fait d’en parler, de prendre conscience des problèmes et d’explorer les solutions, c’est un super pas en avant. C’est une chance d’avoir cette occasion de questionner autant de sujets divers, car les médias mainstream se gardent bien de nous donner les clés de cette réflexion qui ne les servirait pas. C’est pour ça que les Université Populaires sont géniales, puisqu’elles permettent à tous et à toutes d’avoir accès à ce partage de connaissances et de débats, voire d’imaginer ensemble des solutions pour régler ce qui ne va pas 😉

Je pense que c’est vraiment important de sortir de cette idée selon laquelle la société est ainsi et que nous ne pouvons pas la changer parce que c’est « trop compliqué » et que c’est aux gouvernements de s’en charger, que la seule solution que nous avons est le vote. C’est grâce à des initiatives citoyennes, locales, que les changements peuvent commencer à se faire, et c’est ça qui est beau ! Chacun et chacune peut y participer, en engageant des discussions et débats, en soulevant des problèmes, en prenant des initiatives.

Alors personnellement, je m’en vais essayer d’en apprendre plus sur l’agroécologie, la permaculture, les éco contructions et les modes de vie alternatifs, et je vous souhaite à tous et à toutes une bonne continuation, et surtout continuez à toujours vous poser des questions.

XYREM

PS : J’avais parlé une fois d’une liste de documentaires que je conseille, la voici (vous pouvez trouver la plupart sur Netflix) :

Earthlings
Live and let live
Cowspiracy
Living on 1 dollar
Humans
Demain
Food Inc
The True Cost
Food Matters
Forks over Knives
Un autre monde est possible

Et pour beaucoup plus de docus qui sont géniaux :

http://www.filmsforaction.org/articles/the-top-100-films-for-action/

Publicités

1 commentaire

  1. J’adore ton meme qui ferme bien ton blogue ha!ha!ha! Effectivement, les Universités populaires sont de beaux projets et je te souhaite le meilleur pour la suite dans tes plans d’agriculture, peut-être que tu pourras revenir pour nous dire comment tu auras réussi 😉 Si je peux ajouter des documentaires à ta liste, j’ai bien aimé les documentaires « Blackfish » et « The cove » qui sont animaliers mais restent tout de même en lien avec l’environnement!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s