Youtube, la censure, et la question des contenus éducatifs

Dans le monde des mass médias, Internet est réputé pour être synonyme de liberté d’expression. Tout le monde peut poster du contenu en ligne, qui peut être partagé partout à travers le monde. Alors oui bien sûr il y a des règles à respecter, mais chaque individu est en mesure d’émettre du contenu, contrairement à tous les autres médias. Les plateformes de vidéos sur le web ont donc complètement changé la donne car elles permettent une diffusion de vidéos par tous et instantanée. Personnellement je pense que ces plateformes vidéos, comme tous les réseaux sociaux ont énormément d’importance sur le plan citoyen, car elles permettent aux minorités de gagner en visibilité, mais aussi de partager du contenu éducatif et/ou informatif à très grande échelle. Il est connu que YouTube, par ses nombreuses vidéos de divertissements par exemple rassemble un public très vaste, et qu’une très grande partie des enfants et adolescents y vont très souvent.

Ces derniers temps, YouTube a permis de démocratiser certains sujets souvent perçus comme tabous par d’autres médias, je pense par exemple aux vidéos qui parlent d’anxiété, de dépression, sur les maladies mentales, le harcèlement scolaire, les troubles de l’alimentation, les questions de sexualité et de genre, ce qui est très positif quand on sait qu’à ce niveau là, nos systèmes scolaires sont loin d’être au point. Ces plateformes vidéos peuvent donc devenir des sources d’informations très importantes pour de nombreux jeunes, qui peuvent souvent se sentir seuls face à ces problématiques.

Pourtant, comme partout sur Internet, la question de ce qui est approprié de montrer aux jeunes se pose. Je ne parle ici ni de contenus violents ou vulgaires bien sûr, mais plutôt de thématiques qui seraient réservées aux plus de 18 ans . YouTube a donc donné la possibilité aux familles, écoles, espaces publics etc d’activer un  « restricted mode », qui selon un certain algorithme cache des vidéos jugées inappropriées (donc oui d’après ce qui est montré dans les vidéos, mais également simplement à partir de la thématique de la vidéo).

Un récent scandale a vu le jour, car un nombre impressionnant de vidéos destinées à la communauté LGBTQ+ ont été censurées par ce mode restreint. Cela signifie donc qu’elles ne sont pas accessibles par les personnes qui ont le filtre, et surtout que les vidéastes ne peuvent pas toucher de revenus liés aux publicités sur ces vidéos.

Je pense qu’il faut faire attention aux types de contenus auxquels les jeunes peuvent facilement accéder sur Internet, mais censurer des vidéos traitant de coming out, donnant des conseils à des adolescents qui peuvent se sentir perdus etc, n’est absolument pas justifié car il s’agit ici de contenus éducatifs. Au sein de ces minorités, le taux de suicide est bien plus élevé que la moyenne et de nombreux jeunes sont confrontés à l’incompréhension et au rejet de leurs proches, il est donc nécessaire de leur garantir cet accès à une communauté virtuelle qui est vitale pour certains.

Quelques articles pour en apprendre plus sur les réactions des vidéastes directement touchés par cette censure :

https://www.theguardian.com/technology/2017/mar/20/lgbt-community-anger-over-youtube-restrictions-which-make-their-videos-invisible

https://www.buzzfeed.com/briannasacks/lgbt-stars-on-youtube-say-their-content-is-being-unfairly?utm_term=.jalqdPkRa#.fpK9Wwx0O

https://tetu.com/2017/03/21/youtube-scandale-censurant-contenus-lgbt/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s