S’informer, se scandaliser, se rendormir.

Si vous avez lu quelques uns de mes articles, vous avez peut-être remarqué que je passe pas mal de temps à regarder des documentaires sur la société. En général, les docus que je regarde sont donc souvent jugés « déprimants », mais ils reflètent juste la réalité. Oui ils mettent en évidence qu’on vit dans une société complètement manipulée, aveugle, qu’on fait tous partie de ce système et qu’on l’accepte sans trop se révolter (ou en tout cas juste pendant une soirée).

Je tiens à le dire dès maintenant, j’estime qu’on est tous dans le même bateau, je ne veux en aucun cas tenir un discours moralisateur ou quoi que ce soit, moi aussi quand je regarde des docus qui me montrent toutes les inégalités dans le monde je me sens révolté, je pleure un bon coup et je me dis que tout ça est inacceptable, que je dois faire quelque chose, et puis je finis par ouvrir un nouvel onglet et passer à autre chose. C’est justement de ça dont je veux parler aujourd’hui.

On est tous confrontés à ce phénomène, on apprend des choses terrifiantes sur le monde dans lequel nous vivons, mais nous avons la chance de vivre dans un pays qui est du bon côté, on ne se rend absolument pas compte de tous les privilèges que nous avons, alors oui on s’indigne, mais au final on accepte parce que c’est ce qu’on nous a appris à faire. Les journaux d’informations en sont des exemples parfaits. On est tous réunis en famille, à table, et on regarde défiler sous nos yeux les images de pays en guerre, de populations qui se font littéralement massacrer par leurs propres gouvernements, de gens qui meurent parce qu’on n’est pas capable de leur donner un toit, alors on est triste, on soupire, mais on finit par demander qui va reprendre de la soupe. Alors oui, même si on ne fait rien parce que déjà on ne sait pas quoi faire, parce que tout ça découle d’un système sur lequel on a l’impression de ne pas avoir d’emprise, au moins, on s’informe, on prend conscience de la situation, on sait. Il y a une chose qui m’énerve énormément pourtant, ce sont les gens qui refusent de voir, qui refusent de s’informer. Oui, c’est plus simple de rester dans sa petite bulle et d’ignorer tout ce qu’il se passe, mais j’estime que c’est notre devoir en tant que citoyens du monde de s’informer sur comment ce monde marche justement.

earthlings

Le schéma classique est donc celui que j’ai évoqué plus tôt, on s’informe, on s’indigne (enfin, j’espère), et puis on passe à autre chose. La première fois que j’ai regardé un documentaire et que j’ai décidé d’agir suite à son visionnement, est quand je suis devenu végétarien après avoir regardé Earthlings, m’être beaucoup informé sur le sujet et parlé avec d’autres personnes concernées par ce problème. Depuis, j’essaye de plus en plus de me questionner à chaque fois que je regarde un reportage, sur les choses que je peux faire à mon échelle pour faire évoluer les choses, pour ne pas rester sans rien faire face à tout ce qui m’indigne. Mais c’est devenu très difficile, de réaliser qu’on peut justement faire changer les situations qu’on ne cautionne pas, qu’on fait partie de ce monde et qu’on peut réellement agir, parce qu’on est endoctrinés dans cette idée que « oui mais c’est pas parce que toi tu fais ça que ça va changer quoi que ce soit ». Tout ça fait écho à la notion de déréalisation qu’on a beaucoup abordée en cours : tout nous paraît lointain, c’est une réalité du monde mais on ne ressent pas réellement qu’il s’agit de notre réalité. Et pourtant, c’est bien le cas. Du coup, ce fameux schéma se répète inlassablement.

En espérant que suite à ce billet vous regarderez des reportages et documentaires d’un autre œil ! Oh d’ailleurs, je compte prochainement faire une liste des docus que je recommande, si ça en intéresse certains.

XYREM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s