Une histoire écrite par les vainqueurs

Lors du cours précédent, nous avons beaucoup parlé de l’école de Francfort et des idées d’Adorno et Horkheimer. Une chose qui a été mentionnée en début de cours m’a beaucoup marqué. « L’histoire est écrite par les vainqueurs » ;  cette citation est venue de la réflexion autour de la pensée de l’école de Francfort selon laquelle toutes les sociétés modernes non fascistes restent très autoritaires. Cela passe donc par exemple par l’enseignement d’une pensée unique qui est présentée comme vérité toute puissante et qui n’est jamais remise en question. Je me suis pas mal questionné sur le sujet, et je voulais rebondir sur cet aspect en particulier car je le trouve extrêmement important.

En faisant des recherches sur Internet, je suis tombé sur cet article, qui explique que des jeunes économistes revendiquent un pluralisme des idées enseignées à l’université. Pour eux, seule la pensée néolibérale, celle de l’économie de marché dans laquelle nous vivons est enseignée, alors que de nombreuses alternatives méritent d’être étudiées. Je me souviens de mes cours d’économie, et je me suis déjà fait la réflexion qu’on nous enseignait toujours la même chose, qu’on nous présentait une seule possibilité, qu’on nous répétait que notre modèle économique était le seul viable et que toutes les autres initiatives ne menaient à rien de bon. Je me suis longtemps senti assez frustré, car j’ai toujours eu beaucoup de mal avec notre système économique actuel, l’omniprésence de l’argent, notre insensibilité croissante aux autres. On vit dans notre bulle de pays qui se porte bien, avec tous nos privilèges dont on ne se rend même pas compte, et on oublie que ce modèle est en fait tout simplement abject. Donc j’ai été très surpris de voir qu’on ne parlait jamais des autres courants, que l’altermondialisme par exemple est complètement passé sous silence alors qu’un autre monde est possible (je conseille à tous de regarder ce documentaire, vraiment).

unautremondeestpossible

L’idée n’est pas de dire que notre esprit est contrôlé par notre système d’éducation ou qu’une seule pensée unique nous est enseignée à tous les niveaux. Mais le rôle de l’école est d’instruire et d’entraîner une réflexion chez les jeunes, or il est difficile de développer un esprit critique sur un certain sujet quand un seul aspect est mis en avant.

Pour en revenir à la citation de départ, l’enseignement de l’Histoire pose souvent problème, car le pays qui enseigne n’est pas forcément objectif face à son propre passé. Du côté français, la colonisation est souvent un sujet qui est jugé délicat à enseigner, tout simplement car comme l’a dit Lionel Jospin, Premier Ministre en 2000 : « La France a éprouvé quelque difficulté à regarder sa propre histoire avec lucidité ». Il y a donc des chapitres qui sont moins approfondis que d’autres, je me souviens particulièrement de la Guerre d’Algérie, qui soit n’était pas abordée, soit était présentée comme quelque chose de finalement positif. Cet article développe très justement cette difficulté de la France à accepter et à enseigner cette part importante de son histoire.

L’Amérique du Nord fait face à cette même problématique avec les massacres des Indiens d’Amérique lors de l’arrivée des colons européens. Les manuels scolaires et même les musées par exemple ne dressent pas un portrait objectif de ce qu’il s’est passé, ou essaye de le minimiser. Tanya H. Lee détaille ici la complexité que représente l’enseignement du génocide des Améridiens aux Etats Unis. Au Canada, le rapport de la Commission de vérité et réconciliation met l’accent sur la nécessité de revoir la manière dont les pensionnats autochtones (entre autres) sont enseignés, ce qui montre déjà une volonté d’accepter et d’assumer cette part si importante de l’histoire du pays.

genocide_card

Il semble donc évident que la question de l’éducation reste très compliquée et que nos sociétés modernes doivent se remettre en question afin d’assurer une juste diversité des enseignements, et éviter au maximum toute promotion d’une pensée unique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s